dimanche 13 octobre 2019

Lost on the Road to Eternity

Tony Clarkin, producteur et auteur-compositeur du groupe de rock progressif britannique Magnum, est plutôt le genre d’homme à avoir en tête une idée très détaillée de ce qu’il souhaite avant de se présenter chez un artiste pour la réalisation d’une couverture. Pour celle de leur dernier album en 2018, Lost on the Road to Eternity, le groupe venait de rentrer de quelques concerts en Europe et si Clarkin, qui avait passé de nombreuses heures à réfléchir dans le bus de la tournée débordait d’idées, il en avait retenu deux en particulier.
Lorsqu’il s’est présenté au studio de Rodney Matthews avec le chanteur Bob Catley pour lui expliquer les détails, l’artiste se souvient que Tony avait l'air un peu inquiet en lui annonçant qu’il avait deux idées mais que la première allait, peut-être, être quelque peu discutable. Elle lui était venue alors que le groupe passait devant un parc éolien en Allemagne où il y avait ce gars crucifié sur une éolienne….. Devant la réaction de Rodney Matthews, Clarkin s’est alors mis à chercher dans sa poche et a sorti son plan B, écrit sur un petit post-it jaune et au grand soulagement de Rodney, ce n'était plus une crucifixion. The Dukes of the Orient, l’illustration qui sera utilisée pour la couverture de l’album est l’interprétation faite par l’artiste, de ce qui avait été écrit par Tony Clarkin. Nous vous laissons imaginer le talent de Rodney Matthews pour arriver à un tel chef d’œuvre à partir de quelques lignes sur un bout de papier, mais c’est également la preuve, que le guitariste et leader de Magnum est réellement un sacré visionnaire.
logo fanta dragon4
fantasleria.fr utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.