mardi 31 mars 2020

Archipel

Tel un archipel, l’exposition Archipel, Fonds de dotation Jean-Jacques Lebel propose des groupements d’œuvres d’artistes, de courants, de mediums, de techniques, de provenances et statuts variés, formant un tout cohérent. Ce reflet de l’incroyable Fonds de dotation Jean-Jacques Lebel aborde ainsi plusieurs volets de l’histoire de l’art du 20ème siècle.
Avec l’exposition Archipel, le Musée d’arts de Nantes poursuit du 20 mars au 31 mai, le dialogue entamé en 2014 avec Jean-Jacques Lebel et les œuvres de son Fonds de dotation. De Marcel Duchamp à Francis Picabia ou Yoko Ono, en passant par Victor Hugo, Max Ernst ou André Breton.
Les œuvres révèlent l’immense richesse du Fonds. Leur mise en dialogue permet d’en dégager les grandes thématiques (la folie, l’érotisme, les révolutions, etc.) et de rendre hommage aux artistes connus, méconnus, oubliés ou anonymes du monde moderne et contemporain, chers à Jean-Jacques Lebel (Antonin Artaud, Carolee Schneemann, Isabelle Waldberg, etc…).
Figure emblématique d'une génération d'artistes qui a contribué à la "révolution culturelle" dans les années 1960, l'un des principaux "passeurs" de la Beat Generation en France, Jean-Jacques Lebel (né en 1936, vit et travaille à Paris) s'est toujours attaché à concilier démarches artistiques et philosophie de vie. Exclu du mouvement surréaliste avec Alain Jouffroy en 1960, l'ensemble de son parcours notamment plastique se revendique et se marque néanmoins de la pensée de André Breton, du travail de dadaïstes tel que Max Ernst, et de l'esprit de Marcel Duchamp.

Derniers articles

logo fanta dragon4
fantasleria.fr utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.