mardi 20 novembre 2018

Negalyod

Réunissant créatures préhistoriques, urbanisme de science-fiction et vaisseaux low-tech, Vincent Perriot développe un récit univers où la vengeance rencontre bien des surprises avant de devenir quête d’un monde meilleur. Les couleurs que Florence Breton pose sur les pages de Negalyod ne manquent pas d’évoquer l’univers de Moebius dont elle fut également la coloriste. Hommage au maître dont la démarche artistique et la technique ont nourri Vincent Perriot tout au long du livre tout en avouant n’avoir aucune prétention à atteindre le niveau de Moebius, c’est impossible. C’est ça qui est grisant, c’est impossible, mais il peut prendre le chemin et essayer de monter la première marche.
 
Un monde sillonné de tuyaux gigantesques et peuplé de dinosaures… Des villes qui flottent dans le ciel et recouvrent de leurs ombres les faubourgs grouillants d’une humanité industrieuse… Et un "réseau" omniprésent qui domine les terres et les hommes. Jarri Tchepalt est un berger du désert de Ty. Il parle aux dinosaures et maîtrise l’art des cordes. Quand un camion générateur d’orage anéantit son troupeau, Jarri décide de partir en ville, pour la première fois, afin de se venger... Mais révolte et révolution ne mènent pas toujours là où on croyait.
 

Derniers articles

fantasleria.fr utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.