jeudi 21 novembre 2019

ROZALSKI Jakub

Partage :

Liens :
  • Saxonian Wolves
    Saxonian Wolves

Biographie

Jakub Rozalski est né à Koszalin, sur la côte ouest de la Pologne, en 1981. Il grandit à la campagne dans un village entouré de lacs, de forêts et de champs où il se promène chaque fois qu’il le peut. Depuis aussi longtemps qu’il s’en souvienne, il adore dessiner et peindre et s’est toujours intéressé à la fantasy et à la science-fiction. Il se rappelle que vers 10 ans, il aimait coller des feuilles de papier, créer des mondes imaginaires, puis peindre des centaines de chevaliers et de créatures fantastiques dans une énorme bataille panoramique. Il lit beaucoup de livres dont des livres d’art, regarde énormément de films, joue à des jeux vidéo et apprécie les tableaux des maîtres anciens. Cela va contribuer à son orientation artistique. C’est donc naturellement qu’il étudie les beaux-arts et s’il sort diplômé de l’Ecole Supérieure d'Arts Appliqués de Poznan, il aime dire qu’il se considère comme autodidacte. Dans ses débuts, il travaille principalement sur toile et sur papier et plus que de visualiser les idées des autres, il est intéressé par la création de ses propres projets et mondes originaux, il veut trouver l'indépendance créatrice, moyen difficile, mais qui donne beaucoup plus de satisfaction à son avis. Dans ses travaux, il combine le style artistique classique de peintres tels qu'Ivan Shishkin, Isaac Levitan, Jozef Brandt, Aleksander Gierymski et Jozef Chelmonski, qu'il cite comme ayant une grande influence sur son style, avec des concepts de fantasy et de science-fiction modernes.
Pendant de nombreuses années il expérimente son style et sa technique, mélangeant impressionnisme et réalisme à sa manière, en essayant de combiner un style de peinture classique, un design moderne et des concepts intéressants. Pour lui, le plus important dans son travail est de toujours créer une atmosphère unique en racontant des histoires, en montrant des situations quotidiennes dans un environnement inhabituel. Il aime les compositions plus statiques, les environnements sauvages, les espaces ouverts, les couleurs discrètes et naturelles, l'hiver, les animaux sauvages et … les loups-garous (Jakub Rozalski est aussi connu sous le pseudo de Mr. Werewolf). L’histoire, les autres cultures et les anciennes croyances sont sa grande passion. Ils sont une source d’inspiration pour lui et ont une grande influence sur son travail. C’est pourquoi dans ses premières œuvres il mélange simplement tout ce qu’il aime le plus, des faits et des situations historiques, la campagne, une atmosphère rurale, des peintures du XIXème siècle, des machines géantes extraordinaires, la nature et des animaux sauvages.
A partir de 2005, s’il travaille comme designer en chef pour la société Apart, il continue d’exercer sa profession d’illustrateur indépendant et d’artiste conceptuel débutée en 2002.
En 2014, il commence à travailler sur un projet qu’il appelle 1920+ basé sur la guerre Polono-Bolchévique de 1920, une version alternative des années 1900-1920 une de ses périodes favorites dans l’histoire Européenne. Chaque jour quand il revient chez lui après le travail il réfléchit à quoi ce Monde pourrait avoir l’air et crée des croquis, illustrations et concepts donnant vie, petit à petit, à son projet pour finir par passer tous son temps libre à travailler sur son Monde alternatif 1920+.
A sa grande surprise, son travail devient rapidement très populaire sur Internet et c'est après la publication du premier article sur son travail sur Kotaku, qu’il se voit offrir de nombreuses propositions dont une de Stonemaier Games pour créer un jeu de plateau dans le monde des années 1920+ basé sur son art. Ainsi est né en 2016 le jeu Scythe mettant en vedette des animaux mythiques et fantastiques, des robots et des concepts similaires. Plus tard, il se verra offrir la possibilité de travailler sur un jeu vidéo également basé sur son monde, Iron Harvest.
Les talents du peintre sont également remarqués par Hollywood, en effet ses œuvres ont tellement impressionné les créateurs de la grande production américaine Kong: Skull Island qu’il crée des illustrations d'art conceptuel pour le film en 2017.
Aujourd’hui il dessine aussi bien traditionnellement que numériquement, se sentant à l'aise avec les deux techniques, même si actuellement il préfère travailler sur un ordinateur et une tablette. Logiquement cela lui permet d’économiser beaucoup de temps et d’argent et il peut alors avoir plus de temps pour sa famille et ses loisirs.
Depuis 2018, ses œuvres font partie de l'exposition permanente au Musée du réalisme magique "Ochorowiczowka" à Wisla, en Pologne. La même année, il a reçu le prix annuel du ministère de la Culture et du Patrimoine national dans le domaine de la "culture numérique".
Il est possible de retrouver ses œuvres dans The World of Scythe publié en 2016 par Stonemeier LLC ainsi que dans Howling on the moon, publié en 2018 chez ArtStation Media.
Il vit dans la région de Podhale, au cœur des Carpates polonaises.
logo fanta dragon4
fantasleria.fr utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.