lundi 18 mars 2019

DE BERARDINIS Olivia

Partage :

Liens :
  • Nude Women
    Nude Women

Biographie

Olivia De Berardinis est née en 1948 à Long Beach en Californie et passe toute sa jeunesse sur la côte est. Très précoce, elle commence le dessin à l'âge de 4 ans. De 1967 à 1970, elle étudie à la New York School of Visual Arts et s’installe à la fin de ses études à Soho pour débuter sa carrière par des dessins minimalistes.
Olivia est l’un des nouvelles artistes dont les œuvres ont été présentées lors de la seconde exposition annuelle mise en place par le musée Aldrich d’art contemporain de Ridgefield dans le Connecticut, appelée "Contemporary Reflections 1972-73". Ces expositions, qui se sont tenues de 1972 à 1978, étaient réservés aux artistes qui n'avaient jamais eu d’exposition solo ou de représentation dans une galerie. Elle a également été présentée comme l’une des 18 nouveaux artistes lors du 10ème anniversaire du musée Aldrich d’art contemporain en 1974, au côté d’artistes reconnus comme Eva Hesse, Agnes Martin ou Frank Stella.
En 1975, les difficultés financières obligent Olivia à rechercher des œuvres "plus commerciales". Elle revient alors à ce qu’elle faisait dans sa jeunesse, à savoir peindre des femmes et travaille pour des magazines et des éditions de poche, pour la publicité et le cinéma. Elle va ensuite rapidement trouver un travail régulier, dès 1974, en se lançant dans la peinture érotique pour la presse masculine et particulièrement pour Playboy où ses créations sont accompagnées de légendes écrites par Hugh Hefner Lui-même…
Elle pense alors, qu'illustrer des magazines de sexe n’est qu’un travail temporaire amusant, en attendant que sa "sa vraie carrière" commence et au fond d’elle-même elle croit qu’elle retournera ensuite vers les beaux-arts. Mais tout cela n’est pas très clair pour elle à ce moment-là, car ce qui pour elle n'était qu'un emploi temporaire va devenir "sa vraie carrière". En 1977, elle crée avec Joel Beren, photographe, la O Card Company qui édite ses œuvres sous forme de cartes de vœux. Elle épouse Joel en 1979 et ensemble, ils créent, en 2005 leur propre société d'édition, Ozone Productions, Ltd qui sera à l’origine de Let Them Eat Cheesecake Volume 1 en 1993, Second Slice en 1997, Olivia's Cheesecake Chronicles #1 en 2000, American Geisha en 2003 et Malibu Cheesecake en 2011. On trouve également Bettie Page en 2011 chez Graph Zeppelin et Beauties Beasts chez Baby Tattoo Books en 2017.
Olivia De Berardinis est devenue la 'Grande Prêtresse de la Pinup'. Depuis plus de 40 ans, à travers l’exposition de ses œuvres dans des galeries et des musées du monde entier, ainsi qu’à travers ses publications dans les principaux magazines pour hommes, dans des livres, publicités et sur des affiches de films, elle a contribué à redéfinir les notions de sexualité féminine et d'érotisme.
Au-delà de la levée des tabous culturels, Olivia a créé des images décalées de "l’outrancier branché contemporain" tout au long de sa carrière. Dita Von Teese, Margaret Cho, Pamela Anderson et Masuimi Max ne sont que quelques-unes des femmes fortes, qui ont collaboré avec elle pour donner à la féminité l’image de leur choix. Les interprétations de Bettie Page par Olivia sont d’ailleurs, peut-être, les plus emblématiques. L’artiste peintre et son aérographe a été et est toujours, une figure de proue du renouveau du phénomène Bettie Page depuis le milieu des années 1970.
Qu’il s’agisse de fantasmes éthérés, à la limite du punk ou d’imaginaires super réalistes, les pinups d'Olivia ont inspiré toute une génération, des dizaines de milliers de fans dans le monde entier qui se les sont faites tatouer sur le corps, à ceux qui en ont fait leur économiseur d'écran, en passant par ceux qui les ont encadrées ou accrochées sur leur mur.
Elle vit et travaille à Malibu en Californie depuis 1987, année où elle et son mari ont quitté Manhattan.
logo fanta dragon4
fantasleria.fr utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.