WHITE Tim

Partage :

Liens :

Biographie

Timothy Thomas Anthony White est né à Erith dans le Kent le 4 avril 1952. Son désir de devenir illustrateur lui vient très tôt dans la vie, bien avant cinq ans et en 1968 il entre au Medway College of Art pour commencer des cours en illustration générale. L'année suivante, sa première affiche est publiée. Dans une atmosphère libérée des contraintes et des pressions souvent imposées par l'art en tant qu'activité commerciale, l'environnement de l'université lui offre une occasion unique d'expérimenter et développer un style personnel. Favorisant le crayon et l'encre comme mediums, beaucoup du travail qu'il produit pendant cette période est orienté noir et blanc et vers la fantasy.
En 1972 Tim quitte l'université et passe les deux premières années de sa vie professionnelle comme illustrateur dans un certain nombre de studios publicitaires. L'expérience qu'il y gagne, prouve sa valeur et ce malgré les limites qu'imposent ce genre de travail, bien qu'il ait tiré beaucoup plus de plaisir du nombre croissant de commissions freelance dans le secteur de la science-fiction et de la fantasy. En 1974 il reçoit plusieurs commandes pour le magazine de science-fiction Science Fiction Monthly publié par New English Library. Plus tard la même année il a peint sa première couverture de livre pour les mêmes éditeurs pour le livre de science-fiction Monument de Lloyd Biggle Jnr.
En 1975 il continue avec la couverture pour The Other Side of the Sky (Corgi Books) d'Arthur C. Clarke et peu après devient illustrateur freelance à plein temps.
Depuis Tim White a illustré des centaines decouvertures de livres sur les thèmes de la science-fiction et de la fantasy pour beaucoup d'auteurs bien connus et a vu ses travaux publiés dans de nombreux pays dans le monde entier.
Ses autres travaux incluent des pochettes d'albums, des illustrations de magazine, des collections de cartes, le cinéma, les jeux vidéos, des sculptures en bronze et des bijoux, etc... etc... Son travail est également apparu dans plusieurs expositions d'art de fantasy et de science-fiction.
Tim White est resté célèbre comme représentant d'une nouvelle école de super-réalistes qui a commencé à façonner l'art SF britannique au milieu des années 1970, même si Chris Foss et Jim Burns ont été tout aussi influents. Il y a lieu de le considérer comme le meilleur technicien de ce mouvement, car son utilisation de détails très fins imprègne ses peintures d'une clarté lumineuse qui rappelle parfois René Magritte ou (plutôt différemment) d'Andrew Wyeth. Entre 1981 et 1986, il a été nominé six fois de suite pour un British Science Fiction Association Award catégorie meilleur artiste, prix qu’il a reçu en 1983. Bien qu'il ait continué à travailler tout au long des années 1990, ses oeuvres semblaient généralement moins inspirées. Des problèmes de santé l’ont amené à cesser progressivement son activité dès le début du nouveau millénaire.
Plusieurs anthologies de ses oeuvres ont été publiées. The Science Fiction and Fantasy World of chez New English Library en 1981, Chiaroscuro chez Paper Tiger en 1988 et Mirror of Dreams chez Norma Editorial en 1994.
Tim White est décédé le 5 avril 2020.