jeudi 23 mai 2019

SIUDMAK Wojtek

Partage :

Liens :

Biographie

Wojciech Kazimierz (Wojtek) Siudmak est né le 10 octobre 1942 à Wieluń en pologne. Il étudie au Collège d'Arts Plastiques de Varsovie de 1956 à 1961 et aux Beaux-Arts de Varsovie de 1961 à 1966. En septembre 1966, il arrive en France et continue ses études à l'École des Beaux-Arts de Paris en 1967 et 1968. En 1971 Il travaille avec différentes maisons d'édition et galeries d'art en France, en Allemagne, au Japon et aux USA. Ses oeuvres, peintures sur toile grand format, sont alors utilisées comme affiches pour d'importantes manifestations internationales culturelles et cinématographiques.
Wojtek Siudmak est considéré comme un des principaux représentants du réalisrne fantastique (comme M.C. Escher, M. Klinger,-L. Fini et d'autres). Lui-même se proclame hyperréaliste fantastique en mettant en relief, consciencieusement, son originalité.
Le réalisme fantastique, mariant une vision irréelle à l'art naturaliste, est enraciné dans le surréalisme représenté par S. Dali, R. Magritte, P. Delvaux. Siudmak voisine avec Dali par sa virtuosité à rendre l'illusion tridimensionnelle de l'espace, par son sens des ombres et des lumières, comme par ses perspectives linéaires et aériennes. Siudmak ajoute à ces moyens d'expression artistiques traditionnels des moyens purement réalistes et très personnels, où la perfection technique est mise au service d'une imagination débordante et originale.
Hors du temps, loin des agitations théoriques et des modes, I'art de Siudmak s'épanouit dans un espace privilégié. Dans la lignée des grands visionnaires de notre histoire, son art brille par l'extraordinaire virtuosité picturale. Il fascine par une inspiration rare, hors normes, et par une profonde richesse intellectuelle.
Univers unique, plein de symbolique personnelle, rempli des constructions imaginaires aux imbrications étranges et inattendues. Suivant la splendeur de la grande tradition technique de la Renaissance, il nous invite a un voyage sans limites, à travers les mondes de son Univers fantastique. Ici règne sa devise: "Seul le rêve peut franchir d'inaccessibles obstacles."
De nombreuses personnalités, de tous les milieux, ont exprimé leur admiration pour sa peinture Federico Fellini, Jean-Jacques Annaud, George Lucas, Guy Béart, Francis Lai, Michel Nuridsany, Paul Guth ou encore Jacques Goimard.
Peintre symbolique, Siudmak est aussi, à sa façon, un philosophe qui pose sur les êtres et le monde un regard de liberté. Il a su conquérir un vaste public d'amateurs d'art et trouver un écho favorable auprès de la jeunesse qui découvre dans cette peinture son aspiration à l'évasion. Ses oeuvres, mondialement diffusées, sont utilisées sous forme d'affiches par le cinéma, le théâtre et les musées. C'est ainsi qu'on les trouve comme supports à de prestigieuses manifestations: Festival du Film à Cannes, Festival International du Film Fantastique et de Science-Fiction, Festival du Marais, Festival des Films du Monde à Montréal.
De grandes sociétés industrielles ont choisi les peintures de l'artiste pour exprimer par l'art leurs recherches et leurs réussites technologiques. Ses peintures apparaissent égalemenrt depuis de nombreuses années sur les couvertures d'une des collections les plus importantes de Science-Fiction, la collection de S.F. "Pocket", ainsi que sur les couvertures de disques et différents supports publicitaires. Il collabore avec différentes galeries d'art et maisons d'édition dans le monde. Une série de grandes expositions retrospectives a commencé en 1988 montrant, dans différentes villes en Europe et dans d'autres pays du monde, le large éventail de recherches de l'artiste depuis 1970.
En Pologne, un cycle d'expositions, organisé en 1998 dans les musées de cinq grandes villes, a été clôturé au Musée National de Varsovie. La suite de ce cycle s'est déroulée en 2002. En février 2000 avait lieu la projection géante des oeuvres du peintre, sur la façade du Temple de Ramsès III à Louxor en Égypte.
En France, la première exposition rétrospective s'est tenue au Palais de Tokyo à Paris en 1989. L'exposition en l'an 2000 à la prestigieuse Tour Eiffel avec celle du Futuroscope de Poitiers, faisait partie du cycle présenté dans les musées d'autres villes comme Nancy, Roanne, Aix-les-Bains, Gaillac, marquant ainsi le passage au IIIème millénaire et créant un lien entre l'univers fantastique de l'artiste et le futur.
Sa notoriété et son talent, justifie le fait qu'il soit Citoyen d'honneur de la ville de Wieluń et qu'il ait reçu l'Ordre National du Mérite R.P. (France). On peut noter les nombreuses récompenses reçues par Wojtek Siudmak durant sa carrière artistique 1974 Grand Prix pour l'ensemble de son oeuvre à la 2ième Convention de la Science-fiction Européenne (Grenoble - France), 1979 Grand Prix de la Science-fiction Française lors du Festival de la Science-fiction de Clermont-Ferrand, 1993 Meilleure illustration de couverture de magazine - Association of Science-fiction and Fantasy Artists (USA), 1994 Meilleure illustration de couverture de magazine - Association of Science-fiction and Fantasy Artists (USA) à la 55ème WorldCon (San Antonio - USA) et Asimov's Reader's Poll Award - best cover artist (meilleur artiste d'illustration de couverture), 1998 Prix "Utopia" Festival Science Fiction au Futuroscope de Poitiers, 1999 Chesley Award Winner pour la couverture d'Asimov's Science Fiction (v22 #4, No.268) et 2000 Meilleur artiste à l'EuroCon award à Gdynia (Pologne).
Fin 2006, Wojtek Siudmak a été sollicité par les éditions REBIS pour réaliser les dessins et peintures d’une nouvelle édition de la célèbre saga "Dune" de Frank Herbert.
Les oeuvres de Wojtek Siudmak sont à découvrir dans son livre L'Art hyperréaliste fantastique de sorti aux éditions du Cygne en 1978, ainsi que dans six albums L'Art fantastique de tomes 1 et 2 sortis en 1978 et 1981 aux éditions du Cygne et tomes 3 à 6 sortis en 1984, 1994, 1997 et 2000 chez Medeis.
logo fanta dragon4
fantasleria.fr utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.