mercredi 26 février 2020

POLICE Aurélien

Partage :

Liens :

Biographie

Aurélien Police est né le 30 septembre 1978. Il se tourne après son bac vers des études de lettres et se destine à devenir prof. Mais, rapidement, il se retrouve à bidouiller de petites images sur son premier ordinateur, découvrant les possibilités de retouche qu'un logiciel comme Photoshop peut offrir. Tout naturellement, il se prend au jeu et ne fait bientôt plus que ça, se confrontant à l'outil informatique et multipliant les expérimentations. D'abord sur le web au travers de réalisations d'interfaces pour des sites internet, puis petit à petit, à l'illustration à proprement parler. Il abandonne son DEA en cours d’année et s’installe à Dijon en 2001 où il se consacre exclusivement à l’illustration. Il va alors commencer à travailler dans le milieu du jeu de rôle comme Rétrofutur puis Kult, par exemple, puis dans l'édition plus généralement. S’il n’a reçu aucune formation relative au graphisme, s’étant formé sur le tas comme on dit, il n’en a pas moins des sources d’inspiration classiques. Ainsi les Surréalistes ont indéniablement joué un grand rôle dans sa façon de concevoir sa technique de travail où il fonctionne beaucoup par association. Autrement, il aime tout particulièrement les travaux d'Aubrey Beardsley mais aussi l'Art Nouveau par extension et puis ensuite, bien entendu, l'inévitable Dave Mckean.
Aurélien Police a un goût assez prononcé pour les choses rouillées, un peu de guingois, les nuages plein d'orages, les ombres chinoises, les lumières aveuglantes... Bref des éléments que l'on retrouve fréquemment dans ses images. A partir de là, on peut imaginer que son univers graphique personnel serait un théâtre d'ombres aux structures métalliques rongées par le sable situé dans un désert où gronderait un orage au loin. Sa technique de travail, quant à elle, s'apparente donc aux mixed-média dans le sens où il utilise de nombreuses sources, qu'elles soient photographiques, dessinées, scannées... Il assemble, découpe, recolle, déforme, peint, tout cela numériquement. C'est un peu de la chirurgie graphique mais avec des gros doigts qui laissent des traces. Il n'aime pas la froideur de certains rendus numériques, de ce fait, il s'efforce de laisser des erreurs, des ratures, des choses vivantes en somme.
Aujourd’hui, Aurélien Police est illustrateur indépendant et exerce dans divers domaines comme la réalisation de pochettes de disques, d’illustrations d’articles de presse ou de couvertures de romans pour des éditeurs et des groupes internationaux ou encore l’illustration jeunesse (Sam publié aux éditions Gulf Stream en 2009). Il s’intéresse également au cinéma et étend son champ d’action à la direction artistique de courts métrages ou de films d’animation. Il se sert de l’outil informatique comme d’un creuset pour y mêler toutes sortes de matières premières, brouillant les frontières entre différents médias pour donner à ses images un rendu graphique qui lui est propre. Flirtant avec de nombreuses thématiques souvent associées au fantastique, au polar ou au merveilleux, il décline au travers de ses illustrations une vision toute personnelle de ces genres.
logo fanta dragon4
fantasleria.fr utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.