mardi 21 août 2018

MERRIAM Daniel

Partage :

Liens :

Biographie

C’est en 1963 que Daniel Merriam voit le jour à York, dans le Maine et grandit dans la ville rurale de Naples, située au cœur du Maine. Ce talentueux autodidacte vient d’une famille très créative de sept enfants. Il commence à peindre dès son plus jeune âge et utilise son art comme une introspection ludique tout au long de son enfance. Plus tard, Il étudie le design mécanique et architectural au Central Maine Vocational Technical Institute. Bien que toujours à l'école, il fait appel à ses compétences en matière d’architecture et les met en pratique au sein de l’entreprise de construction familiale. Il se tourne ensuite vers la communication artistique, travaillant comme illustrateur commercial pour un certain nombre de multinationales. Ses illustrations reçoivent de nombreux prix dont plusieurs premières places pour le Prix Broderson et, en récompense à sa caricature éditoriale, il obtient le premier Prix de la New England Scholastics Press Association. Pourtant, la véritable passion de D. Merriam reste la peinture, l'expression même de sa propre vision. En 1987, il se consacre exclusivement aux beaux-arts et à sa première exposition solo à la galerie Abacus dans le Maine. La même année, l'Université de la Nouvelle-Angleterre lui attribut le prix d’honneur des Masters Of Humane Letters en reconnaissance du potentiel de contribution sociale de son travail. Depuis ce temps, Merriam a eu plus d'une centaine d'expositions à travers les États-Unis et l’Europe. 
En 1998, Monarch Editions Inc. publient le livre intitulé The art of The impetus of dreams, regroupant des œuvres de l'artiste sélectionnées sur dix ans de travail. En 2005, The Impetus Of Dreams est inclus dans les archives permanentes du Los Angeles County Museum of Art et en 2007, dans celles du Peninsular Museum of Art. The art of The eye of a dreamer, est sorti en octobre 2007 toujours chez le même éditeur et la même année, les deux livres sont inclus dans la bibliothèque permanente du National Museum Of American Illustration. En 2010 sort de nouveau chez Monarch Editions, Taking Reality by Surprise, le monument de 276 pages à la gloire de Daniel Merriam.
Le travail de l'artiste apparaît dans différents tomes de Dreamscape The best of imaginary realism publiés par les éditions hollandaises Salbru Publish. Merriam a réalisé des peintures pour des couvertures de livres, ainsi que pour une revue littéraire internationale et son travail a notamment été utilisé pour l'affiche de la pièce de W. Shakespeare Songe d’une nuit d’été. Son travail a également été inclus dans les collections publiques de divers lieux de prestige dont le Riverside Museum of Art (Californie), le Gesundheit Institute (Virginie), le Manhattan Club et le Merrill Lynch Investment Management (New York). En 2007, son travail a été introduit en Europe par le biais d'une exposition de groupe qui a eu lieu dans divers musées européens, en particulier au Danemark, en France et aux Pays- Bas. Ses toiles ont déjà été exposées aux cotés des plus grands, comme Salvador Dali par exemple...