samedi 4 décembre 2021

LERECULEY Jérôme

Partage :

Liens :

Biographie

Jérôme Lereculey est né le 12 janvier 1970 à Saint Malo. Passionné par le dessin depuis son plus jeune âge, Jérôme en apprend les fondamentaux en suivant parallèlement au lycée pendant huit ans, les cours périscolaires de l'école des Beaux-arts de Rennes. Sa période d'apprentissage de la bande dessinée se confirme à travers l’association Atchoum, qu'il crée avec ses amis, Fagès, Le Saëc et Duval à Rennes. Il continue dans le même temps son apprentissage de la BD avec Plessix, Rollin et Pellerin.
Après son Bac, il suit des études scientifiques et intègre une école d'ingénieur textile à Mulhouse où pendant un an, il prend des cours du soir de nu à l'école des Beaux-arts. Mais, il veut absolument faire de la bande dessinée et se met à la recherche d'un scénariste. Il parle de son projet à Pierre Dubois qu’il avait connu lorsqu’il habitait à Rennes. Celui-ci décide alors de lui confier en 1994 le premier diptyque Cairn - Le miroir des eaux publié chez Zenda, pour lequel il obtient le prix Betty Boop du meilleur album d'heroic fantasy au festival de Hyères en 1994, ainsi que le prix jeune dessinateur du festival de Lys-lez-Lannoy la même année. Il s'agit d'héroic-fantasy qu'on qualifiera de débridée, mais ces deux albums vont lui permettent de faire ce qu’il voulait, à savoir se lancer dans la BD comme professionnel.
Jérôme Lereculey et David Chauvel se connaissent depuis le lycée et se retrouvent par l'intermédiaire d'Erwan Fagès avec qui Chauvel faisait Black Mary. Pierre Dubois ayant juste donné son scénario sous la forme d'une nouvelle à Lereculey, Chauvel l’aide à réaliser le découpage de Cairn. Démarre ensuite une fructueuse collaboration avec David Chauvel chez Delcourt. Après un polar en trois tomes, Nuit noire, pour lequel Lereculey a obtenu le prix Ballon Rouge, prix du meilleur dessinateur à Saint-Malo, les deux hommes se lancent dans le vrai mythe d’Arthur dont le premier album sort en juin 99. Bienvenu dans le monde des légendes et de l’imaginaire où le dessinateur dévoile tout son immense talent. A l’issue de neuf tomes, il poursuit avec deux one-shots Sept Voleurs ou Séraphin et les animaux de la forêt. En 2009, il signe avec Martine Muller Veillée funèbre. Il a aussi participé au collectif au Lombard sur les Souvenirs de Films. En 2011 est prévue la sortie de du tome 1 de Wollodrïn, Le Matin des cendres, de nouveau avec David Chauvel au scenario, aventure médiéval-fantastique où Ivarr et Ebrinh reprennent du service.
Jérôme Lereculey reste breton puisqu'il réside aujourd'hui avec son épouse et ses deux enfants à Cancale.