mercredi 20 septembre 2017

JONES Peter

Partage :

Liens :

Biographie

Peter Andrew Jones est né en 1951 à Islington en Angleterre. Son intérêt pour l'aviation et la technologie spatiale provoque chez lui un profond désir de peindre des avions. Grand bien lui fasse, deux hommes vont lui permettre d'assouvir sa passion. Le premier, Robert Spearman, son professeur privé d'art, est à l'origine de son entrée à l'école d'art de St Martin où il restera de 1971 à 1974. Le second, Fritz Wagner, qui passe par le collège pour y faire une conférence, lui suggére de réunir le style réaliste qu'il utilise par amour dans ses illustration, avec ses compétences évidentes dans l'imaginaire. Ainsi donc est-il devenu, tout à fait par accident, un des artistes de science-fiction britanniques les plus influents et célèbres dans le genre.
Il développe alors son style propre d'illustrations de science-fiction, caractérisé par des caractères centraux forts, dans des paysages de l'au delà. Ses illustrations deviennent très recherchées par les éditeurs de livres et de jeux, aussi décide-t-il de fonder sa propre société, Solar Wind (Limited), afin de développer commercialement ce style.
Résistant constamment à la conformité, il provoque un séisme dans les cercles de l'édition lorsqu'il propose une de ses oeuvres pour faire la couverture du gamebook de chez Fighting Fantasy, qui s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires, The Warlock of Firetop Mountain. Au grand dam de l'éditeur, il laisse  un espace pour le titre du livre au centre de son illustration, un concept qui à l'époque défie la règle non écrite disant, que les titres doivent apparaître au sommet de la couverture du livre....
Octopus Books dit alors de lui, qu'il est l'artiste de SF le plus prospère travaillant en Grande-Bretagne aujourd'hui et Forbidden Planet Bookshop (Londres et New York) le cite comme comme l'homme qui a créé le genre de la SF. Ses illustrations sont publiées et utilisées par de très nombreux éditeurs partout dans le monde, de New York à Tokyo, Londres, jusqu'à la frontière russe, participant à la renommée d'auteurs comme  Issac Asimov, Ray Bradbury, Arthur C. Clarke, Greg Bear, Larry Niven, Philip K. Dick, Marion Zimmer-Bradley, Harry Harrison et beaucoup d'autres. Son talent le mène aussi à participer à la création de nombreux programmes de télévision comme The Two Ronnies Show, The Stanley Baxter Show, The Tripods, Global Sunrise, Horizon, Origins et d'autres encore.
Cependant, l'amour de l'avion est toujours présent chez lui et en 1990 (c'est le 50ème anniversaire de la Bataille d'Angleterre) Peter voit sa passion pour l'aviation reprendre le dessus. Il s'implique dans le fonds de solidarité de la RAF et dans des groupes de pilotes de la deuxième guerre mondiale comme celui du capitaine Peter Townsend (récompensé de la George Cross) ou du général Adolf Galland (pilote de chasse dans la Luftwaffe).
Il travaille pour la filière de moteurs d'avion de Rolls Royce, mais également pour la pub, les jeux de rôle, dessine des pochettes de disques ou de CDs, ainsi que des affiches de films comme celles de The Sword & The Sorcerer et Alligator.
Il travaille avec des huiles mélangées à la main de façon traditionnelle et numériquement sur son Macintosh avec une palette graphique. Peter est un artiste à l'imagination incroyablement forte, aux capacités de dessin incontestables, ayant une grande connaissance de l'art et de la peinture. Son éducation classique de l'art, sous la tutelle de Robert Spearman, a fixé des bases solides lui permettant de créer des images et des illustrations à l'ingéniosité et à la puissance parfois scandaleuses. Cette éducation enracinée au plus profond de lui-même, lui donne la capacité de s'adapter aux circonstances changeantes, afin de découvrir et d'explorer.
Il a créé une série remarquable de peintures à l'habileté artistique et au souci du détail remarquable. Elles donnent affectueusement l'humeur et le réalisme dramatique ou la passivité douce des sujets qu'il capture dans la peinture. On les retrouve dans son livre Solar Wind publié en 1980 chez Perigee Paper Tiger.
Il ferme sa maison d'édition Solar Wind (Limited) à la fin des années 90 et s'installe dans le Shropshire, un des comtés les plus ruraux d’Angleterre au pied des collines du Long Mynd. Il souhaite fusionner les nouvelles possibilités de la technologie numérique, les compétences traditionnelles des beaux-arts de la Renaissance et les techniques innovatrices du métier d'artiste. Il y crée une nouvelle société, Infinite Eye qui est en partie studio, en partie maison d'édition, elle s'oriente vers la publication d'impressions, de cartes de voeux et de livres en édition limitée, mettant l'accent sur la qualité et une intégration totale.

Bibliographie