samedi 19 août 2017

ROYO Luis

Partage :

Liens :

Biographie

Luis Royo est né en 1954 à Olalla, un petit village de la province de Teruel en Espagne et c’est à l’école primaire qu’il fait ses premières expériences de dessin. Ayant déménagés à Saragosse, ses parents le poussent à entamer des études de dessin technique mais il comprend assez vite que la géométrie ne l’intéresse pas. Il s’oriente alors vers des études de peinture, d’architecture et de décoration d’intérieur à l’école Maestria industrial et à l’école des arts appliqués, travaillant en même temps dans divers studios de décoration entre 1970 et 1979.
À partir de 1972 il se consacre à la peinture et publie en 1977 ses premiers comics dans divers fanzines. Avec l'arrivée du boom de la bande dessinée pour adultes au début des années 80, Luis Royo décide de se consacrer complètement à la bande dessinée et publie dans des revues comme El Víbora, 1984, Comix International, Heavy Métal et Ravin, il lance aussi ses premiers albums. 
Sa rencontre en 1983 avec Rafael Martinez, le fondateur de Norma, au salon international de Saragosse scelle son destin. Dès 1990, sa renommée est alors internationale et il devient une référence dans les domaines de la Fantasy et de la SF, illustrant des couvertures pour les plus grandes maisons d’édition et pour les plus grands magazines.
En 1992 sort son premier livre d'art, Women, qui sera suivi de Malefic (1994), Secrets (1996), III Millennium (1998), Dreams (1999), Prohibited Book (1999), Evolution (2001), Prohibited Book 2 (2001), Conceptions I (2002), Visions (2003), Prohibited Book 3 (2003), Conceptions II (2003) et Prohibited Sketchbook (2004). En mai 2004 sort Fantastic Art : Luis Royo, une sélection du meilleur des livres précédents.
Peu de temps ensuite, sort The Labyrinth Tarot, une de ses œuvres les plus personnelles. Puis en 2005, Conceptions III la troisième partie de sa collection de croquis, une nouvelle édition de III Millennium apocalyptique et Subversive Beauty. Dans ce livre Luis Royo aborde la beauté comme arme de subversion et de splendeur de l'être humain. On y trouve une abondance d'images sensuelles et provocatrices, dédiées aux tatouages et aux piercings.
Lors de la 23ème édition du salon de la bande dessinée de Barcelone Luis Royo surprend ses fans avec deux grandes nouveautés. Wild Sketches, une collection innovatrice qui reprend dans un livre en petit format plus de 600 illustrations/croquis en blanc et noir et Dark Labyrinth, son nouvel album d’art qui fait suite à Subversive Beauty. La même année sort le second volume d'Anología Luis Royo Comics, qui reprend les histoires drôles créées par l'auteur de 1981 à 1983, aisi que le second volume de Wild Sketches.
Mais la grande surprise arrive Lors de la 25ème édition du salon de la bande dessinée, date choisie pour le lancement de Dome, une oeuvre ambitieuse dans laquelle nous accompagnons l'artiste et son fils Romulo dans leur voyage à Moscou, où ils ont accepté le défi titanesque de peindre une coupole de 80 mètres carrés. Une aventure sans précédent dans le monde de l'illustration.
En septembre 2009 est sorti Dead moon, suivi d'une nouvelle édition augmentée de Malefic et de Dead Moon Epilogue début 2010 et de la nouvelle édition augmentée de Prohibited book fin 2010, le tout chez Milady Graphics pour les versions françaises.
Luis Royo adore les défis et fin 2011 est sorti chez Norma, Malefic Time Apocalypse le premier volet de l'univers Malefic Time, 110 Katanas le second opus est paru en mai 2014.
Son oeuvre se retrouve dans des posters, calendriers, portfolios, cartes postales, plusieurs séries de trading cards, jeux de cartes, couvertures pour jeux vidéo et CDs, sculptures, etc… etc…
Sa carrière a été récompensée par de nombreux prix internationaux, dont le Silver Award Spectrum et le Cheslew Award.