mercredi 20 septembre 2017

PICARD Alice

Partage :

Liens :

Biographie

Alice Picard est née à Bordeaux le 9 août 1975. Aussi loin qu’elle se souvienne, elle a toujours eu envie de dessiner et surtout de raconter des histoires par l’intermédiaire de son dessin, ce qui lui est plus facile que par du texte. Comme beaucoup d’enfants de l’époque, elle est nourrie par les dessins animés japonais qui passent à la télé et leurs personnages qu’elle s’amuse à redessiner, ainsi que par les lectures de ses romans dont elle s’inspire. Mais ses véritables sources d'inspiration viennent d'ailleurs. Elle n'a que 7 ans lorsque ses parents emménagent dans l'aile d'un château en Périgord. Le reste du bâtiment est inhabité et Alice passe alors deux années à explorer cet endroit magique, s'imaginant toutes sortes d'histoires merveilleuses. Si elle a toujours su qu’elle voulait travailler dans le dessin, elle ne pense pas à la BD. Elle en lit, bien sur, mais c’est plutôt le dessin animé qui l’inspire. Elle veut faire de l’animation. C’est donc naturellement, qu’après son bac elle fait deux années d’arts appliqués à Toulouse, une année de mise à niveau, puis une première année de BTS Expression Visuelle, Image de Communication. Avant même d’avoir terminé son BTS, elle passe le concours d’entrée au Gobelins à Paris, qu’elle réussit et entre le graphisme publicitaire et le dessin animé, son choix est rapidement fait. 
Elle monte donc à Paris pour suivre une formation d’animation au CFT Gobelins. Au bout de ses deux années d’études, elle travaille sur le dessin animé Tarzan au studio Disney de Montreuil en tant qu’intervalliste. Un travail qui va beaucoup l’aider à progresser en dessin et à développer le trait qu’elle utilisera plus tard en BD.
A la fin de son expérience Tarzan, elle quitte Disney et retourne à Bordeaux, sa ville natale, pour rejoindre la société Kalisto afin d’y faire de l’animation 3D. Cette nouvelle expérience, qui ne lui laisse pas de grands souvenirs, lui permet de rencontrer Eric Corbeyran, via Marc Moreno qui a son bureau à côté du sien. Voyant ses dessins éparpillés sur sa table de travail, Marc lui suggère de se lancer elle aussi dans la BD. C’est ainsi qu’il la présente à son scénariste, qui a déjà écrit le synopsis de Weëna depuis un moment et veut le réaliser avec une dessinatrice. Quelques jours après, elle reçoit ce synopsis dans sa boîte aux lettres et c’est ainsi, qu’en 2001 débute l’aventure Weëna chez Delcourt.
Souhaitant marquer sa différence avec le gros de la production d’heroïc fantasy, elle effectue alors un travail sur la mise en couleurs, préférant les effets tamisés et sombres pour traduire au mieux l’ambiance particulière de son imaginaire. Viendra par la suite, en 2008, la série Okhéania chez Dargaud, série qui lui vaudra d'être récompensée avec Corbeyran, lors de la Compétition internationale de mangas 2008 au Japon.
Ses carnets de croquis Sketchbook Nym-Bruyn (tirage maison) et Carnet d’auteur (Snorgleux Edition) sont sortis en 2009.